Comment ça marche ?

En se basant sur les tests ci-dessus réalisés à l'Université de Brisbane, nous pouvons soutenir que la prise de médicament avec Gloup est aussi sûre que la prise avec de l'eau. Il n'y a pas d'interactions connues entre les médicaments pris et Gloup. Voici comme cela fonctionne :  
Les deux principaux composants du Gloup sont le carraghénane et la maltodextrine. Ensemble, ils assurent que le bolus restera compact dans la bouche du patient, afin que celui-ci puisse être avaler en une fois. En d'autres termes, le bolus ne se désagrège pas dans la bouche. Ces deux ingrédients rendent également le bolus  glissant, facilitant le transport des médicaments depuis la bouche vers l'estomac, diminuant le risque que le bolus reste dans l'oesophage pendant trop longtemps.
 
Une fois le bolus de Gloup arrivé dans l'estomac, il va se décomposer rapidement car le carraghénane perd de sa force en contact avec les liquides acides de l'estomac. En d'autres termes, lorsque le bolus arrive dans l'estomac, le Gloup se désagrège rapidement et le médicament peut alors être absorbé par le corps.
 
Gloup contient également de l'acide citrique. Puisque la plupart de patients ayant des troubles de la déglutition ont également des problèmes de bouche sèche, l'acide citrique apportera une aide supplémentaire en activant les glandes salivaires.
Comment ça marche ?